jeudi 16 avril 2009

Noirhomme : Le mot de la fin.

"Deux grands yeux oranges se sont fermés... Adieu sombre Ami..."

15 Avril 2009 . Je termine la dernière des 138 pages de Noirhomme. Une aventure humaine (a défaut de comédie) qui a duré près de trois ans. Et dont je suis fier qu'elle fût notre point de départ dans le "métier".

---

C''était au début de l'année 2005 . J'avais terminé mes études d'illustration 1 an et demi plus tôt. Et toujours pas de contrat BD à l'horizon. Et pourtant... Ananta -mon projet BD de l'époque- avait suscité l'enthousiasme de pas mal d'éditeurs... Mais pas assez, visiblement. Un brin résigné, j'ai pensé à me lancer sur une série d'histoires courtes. Les bouquins " Green Manor ", fraîchement lus, m'avaient inspiré, de part leur format narratif. J'en ai donc parlé à Antoine Maurel , un jeune journaliste que je connaissait vaguement et dont on vantait alors les talents de rédacteur et la culture littéraire sur pas mal de forums. L'idée a alors germé de réaliser une série d'histoires mettant en scène un sombre personnage au début du XIX ème siècle à Paris...



Antoine s'était inspiré d'un poème d'Alfred de Musset qui avait pour thème la solitude; " la nuit de décembre ". On était en plein de le romantisme de l'époque! Le projet faisant son chemin et notre enthousiasme grandissant, Antoine se met à écrire un projet en 2 tomes! Processus qui, accompagné d'un long travail de recherches graphiques et d'aller-retours entre Namur et Paris, nous prendra quasi un an. Le Noirhomme nous tenait déjà ...



Printemps 2006 , à l'heure d'envoyer les dossiers aux éditeurs, un ami nous parle d'un jeune éditeur, qui vient d'être engagé chez Casterman . Didier Borg . Nous lui envoyons le projet, sans grands espoirs. Ayant un pied chez Dupuis , Lombard et Dargaud , Tonyo et moi imaginions signer Noirhomme dans une de ces trois maisons (qui n'en font d'ailleurs qu'une aujourd'hui). Mais en même temps que le Lombard propose à Antoine de réaliser Noirhomme sans moi, que Dargaud me propose de travailler sans Antoine et que Dupuis s'écroule... Casterman fait son entrée, un contrat sur la table! Petit contrat, certes, mais quand on a envie d'un projet, on ne compte pas. Juin 2006 : En avant pour le tome 1!



Juin 2007 , le premier tome fait sa sortie en librairie et la Baie des Tecks nous organise une magnifique fête à Bomel (Namur). On s'en souviendra à jamais! On enchaine directement sur le Tome 2, tout en apprenant que les ventes du tome 1 ne sont pas catastrophique. Du moins, nous auteurs, somme plutôt contents.

Je finis " Sacrifices ", le tome 2 en décembre 2007, mais il ne sort qu'en mars 2008, retardé par une sournoise manoeuvre éditoriale qui consistait à ce que notre coloriste mette la priorité sur Kamelott (dont le dessinateur avait rendu les pages avec beaucoup de retard, mais dont la sortie représentait un réel enjeu commercial pour Casterman ). L'idée des sorties rapprochées tombe à l'eau et nous voila donc sur un plan de sortie quasi annuel. C'est la confusion à la sortie du tome2... Tiré à peu d'exemplaires, il passe inaperçu en librairie. Même ceux qui l'attendaient ignore sa sortie jusqu'à 6 mois plus tard, lorsqu'ils le découvrent -enfin- par hasard en festival, ou Antoine et moi faisions la promo, tant bien que mal.

J'entame donc l'année 2008 avec le sentiment que tout ça ne sera qu'un pet dans l'océan. Alors par défaut, je focalise mon enthousiasme avec Matthieu sur la production de " Du vent dans les plumes ", le deuxième album de Camping Sauvach (mon groupe). On a vécu -la aussi- une extraordinaire expérience humaine et professionnelle, mais la BD est un peu mise de coté, et le manque de rentrées financières se fait ressentir... De son coté, Antoine subit quelques chocs aussi, dans un autre registre. L'équipe traverse une période un peu sombre, comme si le Noirhomme ne voulait pas nous lacher...

Fin 2008 , il me reste une trentaine de planches à terminer. Et au rythme de quasi 10 pages par mois, je décide d'en finir avec Noirhomme , en même temps que ce foutu hiver qui n'en finissait pas.

La suite de l'histoire est entre les mains de l'éditeur, des libraires et puis des vôtres, je l'espère.

Merci à chaque personne qui a joué un rôle dans cette aventure. Aussi petit ou grand soit il. Le résultat nous rend heureux, alors c'est gagné :)



8 commentaires:

Jimmy a dit…

Merci a vous trois de nous avoir laisser entrer dans cet univers, dans votre univers.

Merci a vous trois pour ces trois albums.

Tout simplement merci, et bon vent !

Laurent a dit…

C'est très intéressant cette "naissance, vie et mort" d'une série vue de l'intérieur.

Michellux a dit…

Merci pour ces infos, qui nous font mieux vivre la gestation de votre œuvre.
Courage, le 3ème opus est fini, il sort bientôt !

Michel DIMMOCK

Informateur Opale BD pour la Belgique et le Luxembourg

Blog : http://belles-dedicaces.blogspot.com/

HAMO a dit…

Jimmy >> Merci à toi pour ton soutien :) Finalement, on a de la chance, de ne pas avoir un trop grand succès, ça permet de bien reconnaitre ceux qui nous encouragent :)

Laurent >> C'était le but :) Merci d'avoir suivi ça de près ;)

Michellux >> Salut Michel :) Merci pour ton futur soutien. J'ai répondu à ton mail ;)

thomas a dit…

bravo pour cette série
j'accroche vraiment au dessin
il va vraiment falloir que je les lise, je n'ai que survolé le premier...

Cédric Hervan a dit…

Bonjour, je découvre ton blog à l'instant et par ce message. Perso pour ma part, j'ai directement adheré à la série, par le graphisme en premier et ensuite par l'histoire !
Donc maintenant que se termine cette aventure pour vous, c'est l'occasion ou jamais de laisser un message et de te dire tout le bien que je pense de ton travail !
Félicitations et vivement la suite !!!!!
Je me permets de te rajouter dans les liens de mon blog !

HAMO a dit…

Salut Thomas et Cédric :)

Ca fait plaisir de voir de nouvelles tête sur ce petit Blog :)

Thomas : Lire les trois bouquins à la suite est selon moi la meilleure option :) Donc, vas-y, fonce chez ton libraire à la sortie du T.3 ^^

Cédric : Hello! Chouette, je viens de passer voir ton blog ;) Tu fais donc une série avec Bartoll? Dans le genre, j'aime beaucoup "Amours fragiles", que tu connais certainement ;) Et hop, je te link aussi

Cédric Hervan a dit…

Merci de ta visite chez moi !
Effectivement, je prépare pour l'instant une trilogie avec les Bartoll. C'est une saga familiale qui se passe entre les années 80 et la période 40-45.
Pour ta référence à Amours fragiles, j'en suis un grand fan, d'ailleurs (Jean-Michel Beuriot (le dessinateur) m'a prêter sa police d'écriture pour mon album. J'adore son boulot !
Pour ce qui est de mes dessins dans le décor Pole Nord, c'est un projet que j'ai mais que j'ai pas encore eu l'occasion de pousser plus loin, je travaillais dessus au moment de commencer ce que je fais maintenant ! Mais c'est un boulot très personnel, j'en fais le dessin et le scénario. Mais pour l'instant ça ne reste qu'un projet ! Mais je ne perds pas l'espoir qu'un jour ça devienne plus que ça !